Logo Canton de BerneLa fiscalité
  • de
  • fr

Prévoyance

Vos versements à la caisse de pension (p. ex. rachat LPP [2e pilier]) et à une institution de prévoyance individuelle liée bénéficiant d’un avantage fiscal, autrement dit au 3e pilier lié (3a), sont déductibles de vos revenus. Vous pouvez les déclarer dans votre déclaration d’impôt.

Les salariés et les travailleurs indépendants peuvent déduire les montants suivants au titre de versements au 3e pilier lié (montants valables à partir de l’année 2021):

  • 6883 francs par an s'ils sont affiliés à une institution de prévoyance professionnelle (2e pilier / LPP),
  • 20% du revenu du travail, dans la limite de 34 416 francs par an, s'ils ne sont pas affiliés à une institution de prévoyance professionnelle (2e pilier / LPP).

Il est important que ces versements soient traités l'année civile pour laquelle la déduction est demandée. Vous avez droit à cette déduction jusqu’à 69 ans si vous êtes une femme et 70 ans si vous êtes un homme, quel que soit votre état civil, à condition que vous réalisiez un revenu du travail.

Pour vous faire une idée de l'impôt qui résulterait de la taxation spéciale de vos prestations / indemnités en capital provenant de la prévoyance (p. ex. des piliers 2 ou 3a), utilisez le simulateur de calcul de l'impôt résultant de la taxation spéciale à la prévoyance.

TaxInfo: Prévoyance professionelle

TaxInfo: Pilier 3a

Votre question – notre réponse

Pour constituer un pilier 3a, la personne assurée doit exercer une activité lucrative et le revenu que lui rapporte l’activité lucrative qu’elle exerce en Suisse doit être soumis aux cotisations obligatoires de l'AVS/AI. Les bénéficiaires de rentes AI qui n'ont pas de revenu provenant d'une telle activité ne peuvent verser des cotisations au pilier 3a que s'ils ont interrompu leur activité lucrative de façon temporaire, et non définitivement. Les personnes durablement invalides ne peuvent, en revanche, plus verser de cotisations ni les déduire à des fins fiscales.

Partager